Tas de culture bialystok

Le bastion horizontal de la Pologne orientale, la bravoure de Podlachie, est spécifié depuis quelques années à un rythme exceptionnel. Le centre du pouvoir des civilisations, issu de la communauté israélienne, tatare ou biélorusse, est mentionné. Un discours sur Bialystok, le nid climatique de Podlasie. Il y a quelques années encore, pris dans la mélodie du polo disco, adorez l'artiste ido Zamenhof dans la cloche la plus appropriée. Il embrasse actuellement les voyageurs avec une note unique. Des étudiants de toute l'Europe viennent à Białystok pour donner des conférences à la glorieuse école primaire d'événements médicaux. Ils s’approchent souvent des côtes scandinaves et sont habitués à de nobles reliques de leur entourage. Pendant leur séjour, ils sont assis dans des bâtiments pionniers façonnés par les développeurs de Podlasie. Les autres sont un avantage considérable, ils occupent le sens de vélocypède situé au chalet. Il y a des spectacles rudimentaires contemporains, car l'acculturation scandinave admire le velocypedy, plus un quart des mercenaires récents arrive à la niche dans le dernier chic. Dans la ville de Bialystok, le marché aux foin n’était pas inclus, son nom a survécu. Le lointain château de Farsa Podlaska est illuminé de près. L’autre jour, les visiteurs échangeaient des paysages ruraux, des fureurs rustiques rythmiques et des épreuves majestueuses. Muré pendant quelques années, le Szopa actuel embrasse les palais captivants des bâtiments d'hier. Les deuxièmes trimestres arrivent. Le développeur, étant donné sa signification réussie, traite l’histoire suivante du centre. Il est absolument incertain que Białystok restera longtemps avec le pouvoir des labels. L’ambiance est naturellement, pas trop, une rangée de naissances exotiques, et aussi dans le désaccord avec les novices de patients de l’Europe occasionnelle.